10/03/2024

Oeuvres

250 vues

Journée Mondiale de la Femme

L’art au féminin à l’honneur

 

Introduction

Saviez-vous que la place de la Femme en tant qu’artiste, et sa reconnaissance en tant que telle, sont récentes ?

A l’échelle de l’histoire de l’Art, la première femme à vivre de son art est Artemisa Gentileschi, au 17ème siècle… Rien avant ! 
Il a fallu attendre le 19ème pour qu’on n’ait plus assez de doigts aux mains pour les compter… 

Du côté des prix, pas plus tard qu’en 2013, dans le top 50 des artistes dont les œuvres sont les plus chères, aucune femme… Les choses changent depuis à peine 5 ans mais les records de vente des artistes femmes restent encore très éloignés de ces messieurs !
En tête de liste : Yayoi KusamaCindy ShermanCecily BrownCady Noland ou encore Jenny Saville, toutes contemporaines, qui ont détrôné Elisabeth Vigée Lebrun ou encore Frida Khalo et Niki de Saint Phalle.
Et sachez qu’il y a encore très peu de temps, il n’était pas rare que des artistes femmes partagent avec moi certaines réactions négatives, machistes, des artistes hommes. La concurrence fait rage et le machisme artistique vit encore de bons jours. Si la Femme a toujours été un sujet de prédilection pour les artistes masculins, les artistes femmes doivent encore jouer des coudes !

 

Pourquoi les femmes artistes sont moins chères ? 

C’est tout simplement historique pour les mêmes raisons que pour le théâtre, la littérature ou encore la musique ! La pratique des Arts a très longtemps, pour des raisons culturelles, religieuses et/ou sociales réservée aux hommes. Les femmes n’ont-elles pas été très longtemps éloignées même de l’apprentissage de la lecture, des mathématiques, des sciences, ou de l’éducation plus généralement ? Ce n’est que grâce à l’accès à ces apprentissages et au changement des mentalités et enfin de la place de la Femme dans notre société que les Femmes sont entrées au Panthéon du monde de l’Art, des Arts ! 

 

Évolution du produit de ventes aux enchères annuel pour les artistes femmes: enfin le milliard (Source Artprice)

  • 2000 : 82 millions 
  • 2007 : 377 millions
  • 2014 : 580 millions
  • 2018 : 775 millions
  • 2021 : 1,095 milliards
 
 

Pourquoi plus de femmes dans l’élite du monde de l’Art ?  

Pour les raisons évoquées ci-dessus, qui leur a permis d’émerger, d’abord. Mais plus récemment, aussi parce que les maisons de ventes, les galeries, comme les critiques ont compris que le marché évolue et ont suivi et donc boosté cette tendance ! Et encore plus récemment, pour des raisons aussi « bassement » spéculatives … Les œuvres des femmes artistes étant (toujours) moins chères et, force est de le constater, en accélération quant à la valorisation, elles s’avèrent être des placements de choix également à fort potentiel de plus-value, rapide… Les collectionneurs les prisent de plus en plus et en particuliers ceux dans une logique patrimoniale pour ne pas dire spéculative, les achetant à plus bas prix puis soutenant à outrance leur cote. Yayoi Kusama en est une illustration parfaite, et devenue iconique, avec une valorisation à la fois record et fulgurante depuis que LVMH et son président l’on faite entrer dans leur collection …  et mise en avant jusqu’à en faire une égérie de la maque Louis Vuitton et ses boutiques à travers le monde. Marketing de l’Art, quand tu nous tiens ! 

28 Femmes artistes à découvrir ou redécouvrir dans notre sélection :

 Nous sommes donc très heureux de mettre à l’honneur et de faire un coup de projecteur sur les 30 femmes artistes de notre sélection. Toutes en phase ascendante, à l’instar de la totalité de notre catalogue, et que nous sommes très fiers de représenter : 

   

 

Article publié par Julien ARBELAITZ