ROD
Nationalité :
Française
Âge :
45 ans
Résidence :
France
ROD
Peinture, Sculpture, Mixte
Œuvres de l'artiste
6 000 € à 40 000 €
Followers Art Traffikers
12

L'art ? Pour moi ? Une manière de supporter un peu plus la société dans laquelle je suis contraint de vivre. Une catharsis... Pour autant, au sujet de cette libération que sont mes œuvres, j’aime rappeler que le Diable se cache dans les détails…

ROD

Présentation de ROD

ROD ? J’en envie de dire que c’est du « lourd »… Parmi la sélection Art Traffik, il fait partie des artistes qu’il faut se dépêcher d’acheter tant qu’ils sont « encore abordables ». En quelques années il a gagné ses galons à l’international avec une mention spéciale lors de Art Basel Miami 2019. Cela a été un vrai déclencheur pour lui :  Il y a obtenu son ticket d’entrée dans la cour des grands et une reconnaissance tant auprès des collectionneurs que du marché de l’Art.

 

Et comme souvent, il y a eu un élément catalyseur à cette percée. Sauf que pour ROD, cela a été un ensemble d’éléments, qui, cumulés sur une période d’une grosse année, ont, je dirais, « parachevé » l’Artiste qu’il est : la rencontre de Stella (sa compagne et désormais binôme créatif), la paternité, et un départ de la France pour un atelier à Bangkok sous l’aile bienveillante d’un mécène.

 

J’y reviendrais, car ce n’est pas qu’anecdotique : de ces événements cumulés est né un ROD éveillé, réveillé, et finalement révélé à lui-même dans son désir PROFOND et donc authentique de création. Libéré, et tout cela au service de la qualité de ses œuvres. Quel chemin parcouru pour cet artiste depuis qu’il a quitté son premier métier de décorateur de cinéma…

 

Donc oui, ça s’agite fortement autour de lui. Et Art Traffik, qui le suit depuis 2014, ne s’était pas trompé et nous sommes d’autant plus heureux de le représenter…

Un univers qui lui est propre et une approche à fort tempérament, un engagement sincère, une technique qui est vraiment unique, pour des œuvres qui le sont tout autant… Tout est là pour que le travail de ROD ne passe pas inaperçu. Sans parler de leur taille, de leur présence car une très large majorité de ses œuvres… en imposent. 

 

Son univers, son ADN d’abord… Qu’il résume en deux expressions, « l’invisible visible », « le diable se cache dans le détail » et qu’il exprime en deux séries, « Fragmentation » et « Supers héros ». Car, si l’esthétique des œuvres de ROD est léché, frappant, s’y cachent du sens, des messages, une histoire, sa catharsis comme il le dit lui-même. Avec pour dénominateur commun, l’explosion… l’explosion libératrice des tensions. 

 

Pour la série « Fragmentation », il fait lui-même référence à la bombe à … fragmentation :  « En armement, une bombe à fragmentation est une bombe aérienne de conception simple qui explose avant d'atteindre sa cible en libérant des milliers d'éclats qui se propagent dans des directions aléatoires ou précises en fonction des effets désirés ». Autour d’un sujet, d’un thème, d’un message, qui fait partie de ses révoltes et toujours sur un sujet de société, il sélectionne des photos, des images qu’il explose en petits cubes dont il réalise un assemblage aérien.

 

Le message, les photographies ne sont plus « lisibles » mais sont bien là. Comme un nombre considérable de détails présents dans ce « tout » mais qui disparaissent quand on regarde l’ensemble. ROD va jusqu’à admettre une part de « mensonge » car cette somme de détails crée une œuvre dont le message (et donc la réelle force de l’œuvre) est finalement dissimulé du premier regard, noyé par l’esthétique, mais pourtant bel et bien présent.

Le titre seul vous donne la clé qui vous permet d’avoir la lecture authentique du message, comme subliminal, dont vous, et le sujet contesté, êtes la « cible ». Frappés par l’œuvre elle-même et sa détonation esthétique, le message vient ensuite en autant de fragments.

Plus d’infos sur la série 

« Fragmentation »

La série « Super Héros » joue également d’explosion, dans l’espace, de couleur, de volume, et … d émotion. Les personnages de comics ont été, avant la fragmentation, les premiers sujets de ROD et cela, bien bien bien avant que cela devienne à la mode, ou « tendance » dans le petit monde de l’art et des collectionneurs comme l’est le street art. Car l’univers des supers héros a toujours été un sujet touchant à l’intimité de ROD « parfait miroir, témoins des peurs et des ambitions d’une société américaine qui cristallise l’ironie d’une humanité féroce dont les failles sont une source d’inspiration intarissable pour moi ».

 

En cela il a été précurseur de cette tendance, et non suiveur. Par ces œuvres qui « sortent du cadre » dans tous les sens du terme, il explore et fait exploser toute la palette des émotions, des siennes, créant un écho aux nôtres : colère, tristesse, solitude, espoir… toujours grâce à une composition de couleur et de volumes méticuleuse…

 

C’est une série dont ROD raréfie la production, la « Fragmentation » ayant pris le pas. Même si le thème reste présent, car il lui est cher, ce n’est pour en faire plus qu’une à deux pièces par an et alors, monumentales, à la scénographie ultra léchée, donc plus que des pièces majeures.

Plus d’infos sur la série

« Supers Héros »

Vous l’aurez compris, rien n’est « gratuit » dans les œuvres de ROD. Et cela encore moins depuis la combinaison d’éléments déclencheurs dont j’ai fait état plus haut. Car outre une montée en puissance indéniable dans le soin et la maîtrise de sa technique, ROD ose désormais, grâce à la liberté gagnée, ou plutôt assumée, et stimulée désormais par son binôme créatif qu’est sa compagne Stella.

 

ROD va toujours plus loin et plus haut, mais aussi plus profondément dans sa volonté de s’exprimer avec sincérité. Il a levé ses dernières barrières pour aller à son essentiel et oser l’exprimer. « La Pieta » en a été la première expression. Œuvre qu’il avait depuis longtemps « en tête » mais que Stella l’a encouragé à réaliser, tout en l’y aidant dans sa création. Car désormais, chaque œuvre est pensée, créée, conceptualisée puis réalisée par ce duo. Et ne vous y trompez pas, Stella est bien plus qu’une muse pour ROD, elle est devenue un élément clé dans l’alchimie dont naissent les œuvres de ROD.

 

Il ne vous reste plus qu’à apprécier … bonne découverte ! Que vous vous contentiez « juste » de l’esthétique et de la force picturale des œuvres, ou que vous pénétriez dans son univers et donc lisiez le deuxième, troisième, quatrième degré. Car souvenez-vous… «  l’invisible visible » et … « le Diable se cache dans les détails ».

 

Quoi qu’il en soit, attention, artiste qui grimpe et bien décidé à ce que l’explosion de ses œuvres permette la sienne… en tant qu’Artiste !

L'artiste en vidéos

Les derniers posts sur l'artiste

Découvrez tous les posts Découvrez tous les posts