Pierre Jalby
Nationalité :
Française
Âge :
52 ans
Résidence :
France
Pierre Jalby
Photographie, Art Conceptuel
Œuvres de l'artiste
900 € à 20 000 €
Followers Art Traffikers
10

Quand le papier, mémoire, redevient épiderme et offre sa peau à l'inconnu...De la rencontre, peau à peau, jaillit la matière intime, la matière-lumière, le mouvement de la conscience...(Skin-to-Skin).

Pierre Jalby

Présentation de Pierre Jalby

Lorsque j’ai découvert les œuvres de Pierre JALBY, s’en est suivi un long moment de silence, entre contemplation, émotion, voyage, et interrogations. Le temps autour de moi s'est arrêté, happé par l’univers que je découvrais et explorais...stupéfait par la beauté que je contemplais, aspiré par elle, vers une dimension stimulant autant mes sens que mon esprit et mon imaginaire.

 

Et là, je me dois de vous prévenir: ce que vous découvrirez, sur le site, via vos écrans d'ordinateurs, tablettes ou mobiles, apparaîtra très en-dessous de ce que vous ressentirez en face à face avec l'œuvre. Car ce n’est qu’alors que vous serez en mesure d'en apprécier l’esthétique et la poésie, et de goûter toutes les dimensions du voyage proposé.

Ne nous y trompons pas. Si le support final de l’œuvre est l’impression sur papier, classer les œuvres de Pierre comme photographies serait par trop restrictif quant à ce qu’elles sont: le fruit d’un processus de création alchimique, dont les ingrédients sont le papier, en guise de materia-prima, sublimé par la lumière, dans un lien cosmique qui nous unit tous. L’acte photographique n’est ainsi qu’une part infime de la création. Et si, de prime abord, les œuvres de Pierre présentent une pureté esthétique, elles sont dotées d’une profondeur artistique et conceptuelle qui n’a d’égal que leur richesse et leur intensité. Faut-il, justement, dépasser la technique pour les ressentir pleinement !

 

Car ces œuvres sont bien le fruit d'un long cheminement où se révèle le lien intime que Pierre entretient au papier et à la lumière, et, à travers eux, la quête du lien à soi et au monde, à l'espace et au temps, à l'enfance...

L'histoire débute, en effet, par une sensation de la petite enfance qui le poursuit et qu'il poursuit ; ce jour où il se souvient avoir traversé un instant de grâce, aussi fugace qu’intense: dans la mélancolie et la solitude, assis parmi les pierres, la lumière le transperça et le réchauffa, comme le sentiment de faire partie d’un Tout, d'être relié aux éléments. Une vision et une émotion qu’il a su préserver au plus profond de lui comme une révélation ; un cadeau précieux offert à un enfant qu’il dit être toujours resté. Ainsi, ce sentiment d’appartenance ne l’a plus jamais quitté, le menant vers l'intériorité et l'extériorité, l’introspection et l’exploration du lien.

 

Vous ne serez dès lors guère étonnés que l'émerveillement et la rencontre aient toujours guidé le chemin de Pierre, de ses débuts dans la photographie à l'âge de 21 ans, aux choix de ses voyages-reportages jusqu'à cet instinct de création qui le conduit irrésistiblement vers l'expression artistique.

Au cours de ses premières années de formation à l’École de photographie de Cahors, Pierre se rapproche notamment de la Fondation CARTIER et de l'art conceptuel. Ses reportages lui offrent également des rencontres qu'il décrit comme uniques et inoubliables : les Hospitaliers de Lourdes auprès de qui il découvre la puissance du lien entre soignants et soignés ; le CNES avec qui il collabore de nombreuses années, cultivant et partageant sa passion des sciences spatiales ; A Kyoto, à la rencontre des artistes japonais, où germe, pour la première fois, en Pierre, l'idée de lier le papier à la lumière ; En Nouvelle-Calédonie, au contact des peuples tribaux de l'île de Lifou, où il éprouve avec force le lien de l'homme à la nature ; Sur le chemin de Compostelle où il expérimente son lien au temps, à la narration et au mouvement intimes, entre ce qui est, ce qui fut et ce qui sera.

 

En 2009, Pierre entre en studio, en sa "grotte" ; une pièce plongée dans une obscurité sublimée par ce qu’il nomme son "puits de lumière", source et creuset de sa création. Il y entame alors son exploration empirique, enfantine, jusqu'à ce jour où, le 7 septembre 2013, tel qu'il s'en souvient précisément, se révèle à lui, comme une évidence mêlée de jubilation et de vertige, son écriture intime faite de "papier-lumière". Elle deviendra dès lors son medium et son concept. La quête intime de Pierre avait ainsi trouvé sa forme, son expression artistique qu'il ne cesse désormais de nourrir et de faire grandir.

L’histoire serait incomplète si je n’évoquais Anil-Frank DESAI, auteur-concepteur et ami d’enfance, et ce lien indéfectible spirituel et artistique qui unit ces deux enfants éternels. Anil, lui, écrit, a toujours écrit, exprimant, à travers sa prose compacte et saillante, la construction du monde intime, dans sa confrontation au monde extérieur. De ce dialogue et cette résonance, les deux arts se nourrissent, chacun se réfléchissant l’un dans l’autre, tel un jeu de miroirs. Et lorsque les arts s'unissent, peau à peau, il n’est pas surprenant que, de ce lien, jaillissent des créations communes, transversales, portées par un concept total, Skin-to-Skin.

 

Il est parfois, nous en côtoyons tous, de ces personnes qui ne peuvent s'empêcher de regarder un tour de magie sans tenter d’en deviner le «truc», et qui inévitablement s'approcheront des œuvres de Pierre dans l'intention d'en percer la technique, le comment, au détriment du voyage et de l'émotion. Ces mêmes personnes seront alors sans doute quelque peu déçues, car ni l’artiste, ni moi, ne pourrons leur en révéler le secret! Il en va, vous le comprendrez, de la magie préservée et de l'invitation au voyage que nous offre l'univers  Skin-to-Skin : plonger au cœur de la matière sublimée, explorer le temps, l'espace, le Tout, l'intime, vivre la transmutation jusqu'à l’immatériel ; une expérience que vous vivrez plus encore et pleinement grâce aux grands formats proposés, offrant une immersion totale et plus intense encore.

 

Je n’en dirai donc pas plus mais vous invite, en aparté, à lire Pierre et Anil se présenter à vous dans Skin-to-Skin, le concept.

VOIR L'ARTICLE "Skin to Skin"

 

VOIR L'ARTICLE "une plage sans nom"

 

Beau voyage à vous… 

 

LES ARTISTES QU'IL ADMIRE : 

Pierre Boulez Gao Xingjian Hermann Hesse

Les derniers posts sur l'artiste

Découvrez tous les posts Découvrez tous les posts

Toutes les œuvres de Pierre Jalby