Croire

09/12/2020

Oeuvres

144 vues

Dans le cadre du travail conceptuel et transversal, dyade texte/visuel Skin-to-Skin, présenté par Pierre JALBY et Anil-Frank DESAI, ART TRAFFIK vous propose de découvrir le texte CROIRE en face à face avec la nouvelle œuvre manuscrite correspondante n° 20 10 09 0051.

Une nouvelle invitation à apprécier, une fois encore, la magie et la dimension du dialogue entre le texte et le visuel.

Croire

Je ne connais que trop bien l’histoire sans fin du roi vilain, son peuple nain et sa cour de putains qui convoitent le trône et la couronne comme le vautour guette sa proie.

Je ne crois pas en l’abjection, en l’homme de rien et son pendant féminin.

Je ne crois pas en l’homme petit qui marche devant moi, me tourne le dos et fuit mon regard.

Je ne crois pas en l’homme fossoyeur qui prétend diriger les consciences et postule au destin du monde.

Comment croire en l’homme ignorant qui sait tout de tout ce qui n’est pas, qui s’écoute parler devant le miroir maculé et regarde ses pieds comme le bout du chemin.

Je ris devant l’arrogance de celui qui chasse le pouvoir, bondit sur l’estrade, harangue la foule, parle fort d’une vérité qu’il ignore tant elle le terrifie.

Je pleure devant l’insignifiance de celui qui rampe tête baissée sur des routes tracées, toujours dans le sens du vent de peur de trébucher quand il est déjà si bas.

Comment croire en cette feuille au vent, lourde comme une enclume, qui me barre le passage pour me montrer la voie.

Je ne peux croire en celui qui prend mon apparence et qu’il me faut écraser de peur de lui ressembler le jour où il faut se réveiller pour exister.

Je crois aux vibrations du monde, aux ondes de la terre, aux chants des océans.

Je crois en l’arbre de vie qui traverse les siècles et conserve la mémoire du temps, à la pierre surgi des fourneaux de la terre, à l’alchimie et au mouvement.

Je crois au vent qui berce la forêt, au fleuve qui creuse son lit d’éternité, à la rivière sauvage, à la pluie et aux torrents.

Je crois aux neiges éternelles, aux rouges virevoltants, à la fleur qui s’éveille au printemps, à l’apothéose d’or et d’argent.

Je crois aux animaux indomptables qui parcourent la terre et les saisons, aux montagnes qui se rencontrent sur les rivages de la mer.

Je crois aux fées, aux contes et aux légendes, aux créatures magiques qui traversent mes nuits, aux morts qui accompagnent ma vie, aux esprits de la terre, de l’air, de l’eau et du feu.

Je crois en l’univers, au pays imaginaire, aux étoiles qui naissent et qui meurent, à la matière noire, à l’invisible énergie, à l’infini, au-delà de la forme, au-delà de l’espace et du temps, au-delà de toute limite.

Je crois en toute beauté, en toute transcendance, en tout ce qui me dépasse, au dépassement de soi et à tout ce qui s’éveille au monde pour vivre, aimer, rêver et protéger.

Je crois en toi.

 

CF 20 10 09_0051

200 cm x 150 cm 

VOIR L'OEUVRE

LES AUTRES POSTS CONCERNANT " SKIN TO SKIN "

VOIR L'ARTICLE

VOIR L'ARTICLE

 

Article publié par LJ Art Traffik