Nissim Ben Aderet
Nationalité :
Israélienne
Âge :
49 ans
Résidence :
Israël
Nissim Ben Aderet
Peinture
Œuvres de l'artiste
2 100,00 € à 10 700,00 €
Followers Art Traffikers
6

Mes œuvres représentent un équilibre figuratif fragile entre indépendance et codépendance, qui reflète la vie commune et les interactions sociales.

Nissim Ben Aderet

Présentation de Nissim Ben Aderet

Découvert à Berlin Art Fair, alors que son stand frappait mon œil de loin, j'ai d'abord été attiré par l’esthétique épurée au premier regard, mais finalement complexe et naturelle, qui émane des œuvres de Nissim. Il me fallait aller voir de plus près.

 

M’en approchant, j’ai alors été à la fois subjugué par sa technique d'entrelacements complexes de ces personnages, et à la fois interrogateur quant à l'échange qui se crée entre eux et leurs spectateurs. Car plus j’admirais les œuvres, « entrais » dans cet univers, plus j’avais le sentiment de faire une rencontre avec une foule m’invitant à tendre l’oreille et à en écouter "murmures" qui s'en dégagent…

 

Rencontre avec l’artiste, présent sur le stand : découverte de l’homme, et surtout de l'essence de ses oeuvres : l'humain, les humains, l'échange social, la nature, ses rencontres et propres expériences de vie qui inspirent chaque oeuvre.

 

Mais surtout, bien au-delà de l’esthétique, j’ai découvert le sens et la technique de son travail, bluffant : le « lien » qui nous unit toutes et tous, lien que Nissim sublime techniquement car ses œuvres sont faites d’un seul trait, d’un seul fil. Chacune de ses œuvres présente un point de départ, et un point d’arrivé…

 

 

De ce « fil », de ce lien, naissent une foule de personnages, mais aussi d’animaux, qu’on ne cesse de découvrir. Même après plusieurs semaines, mois et même années, on finit par y voir apparaître de nouveaux personnages, un animal dissimulé tout d’un coup surgit. Comme dans l’œuvre «Loop » où vous finirez par peut-être distinguer un éléphant ? Il est bien présent, cherchez le..

 

Nissim s'inspire de son quotidien « social » pour s'en imprégner puis le restituer sur la toile au moyen de ce trait, ce lien… Impressionnant ! Il n’est pas surprenant, pour arriver à ce résultat, qu’il ait besoin de méditation, de yoga, préliminaire à chaque œuvre où il imagine, crée et pré-visualise l'oeuvre devant la toile encore blanche. Puis, il va s'en approcher, y poser son feutre, sa mèche ou son pinceau, pour se lancer dans ce dédale de lignes courbes, et donner naissance à l'image mentalisée, quasiment sans en lever la main, sans prendre de recul, comme une évidence. Ses personnages apparaissent les uns après les autres et prennent progressivement vie, prennent la parole… Qui sont-ils, que disent-ils, quel est leur message, seul Nissim le sait, mais chacun les entend et y lit ses propres pensées.

 

Si le fond de son œuvre se compose de ces œuvres faites d’un trait, noir sur fond blanc, ou blanc sur fond noir, il explore sans cesse d’autres techniques dont il enrichit son travail. Venant remplir certain des vides, ou introduisant comme une vibration dans le trait, parfois y ajoutant du volume se rapprochant du figuratif par ombres et lumières… Un jour peut-être de la couleur ? A suivre !!

 

 

LES ARTISTES QU'IL ADMIRE :

Paul Klee Alexander Calder Pablo Picasso

 

L'artiste en vidéos

Découvrez toutes les vidéos Découvrez toutes les vidéos