Leny
Nationalité :
Française
Âge :
51 ans
Résidence :
France
Leny
Art digital, Mixte, Peinture
Œuvres de l'artiste
270 € à 2 500 €
Followers Art Traffikers
3

Je suis un lanceur d’alerte, l’art est mon mode de communication. C’est pour cela que les murs sont les supports invariables de mes œuvres. Au travers de mon travail, je donne des ailes aux messages que j’ai envie de faire vivre, en les démultipliant afin de les rendre universels : faisons en sorte de changer tous ensemble.

Leny

Présentation de Leny

Au risque de surprendre, mais je vais m’en expliquer, Leny, de mon point de vue, est au digital art ce que Banksy est au street art. Parce qu’ils partagent, au medium près, beaucoup de points communs. Du mur aux messages choisis et engagés, en passant par le choix d’une technique invariable d’une œuvre à une autre.

 

 

Ils partagent, pour commencer, le support que sont les murs… Car le fond de chacune des œuvres de Leny est une photographie d’un mur, réalisée par l’artiste, puis retravaillée numériquement. Et lorsqu’il parle de « ses murs » Leny n’hésite pas à parler d’obsession. Parce qu’il aime chasser puis photographier des murs desquels vont naître ses œuvres. Mais aussi, parce qu’une conviction l’habite profondément : l’Homme, l’Humain, s’il poursuit sa route, va aller « droit dans le mur, si rien ne change ». Surconsommation, écologie, stress croissant, soumissions aux codes que nous impose notre société nous menant à la pensée unique… Mais, selon Leny, « Tout est encore possible, si nous développons notre conscience et notre façon de vivre ».

Ce qui m’amène au deuxième point commun avec Banksy : la volonté, par le message, par l’art, de participer, animer, voire faire naître une prise de conscience individuelle vers un changement massif, et ce, d’une manière résolument positive, même si les sujets sont sérieux voire graves. L’un et l’autre se servent de leur art pour toucher le public, les atteindre, et ainsi faire « circuler » leur(s) message(s). Le message de Leny ? « Depuis plus de 15 ans mon travail est orienté sur le respect de notre Terre, sa faune, sa flore, et des humains qui y vivent dessus. Notre planète est arrivée à saturation.»

 

 

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles Leny a fait le choix du digital art : c’est un medium reproductible, même si en série limitée, numérotée. Chacune est donc tirée en grand format en 12 exemplaires puis en petits, en 100 exemplaires, et du coup, à prix aussi plus abordables donc plus « universels » car à la portée de tout le monde. Et Leny, même si le prix de ses œuvres en série de 12 exemplaires augmente, gardera cette logique d’éditer des tirages en grand nombre à prix très accessibles. Parce qu’il VEUT que ses messages se propagent, l’art numérique s’est imposé à lui.

Une technique invariable ensuite. Si Banksy travaille uniquement au pochoir pour réaliser ses murs, et toujours à des endroits bien choisis pour « porter » son œuvre, son message, Leny suit également un processus de création identique. La « base » est donc une photo d’un mur retravaillée. Fond auquel il ajoute systématiquement un ou des éléments pixélisés (personnage, objet). Mais ne vous trompez pas… Il s’agit de pixels « purs ». Il numérise pour cela, avec des ordinateurs datant des années 80 (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…) pour retrouver le pixel « vintage » et authentique qui a habité la culture numérique émergeante de cette même décennie. Pour en retrouver les valeurs de ces années, en imprégner ses œuvres, de cet état d’esprit avant que le « tout maintenant et tout de suite » ne prenne la place…

 

Parfois il peut y introduire, toujours numériquement, une photo comme celle de ces gorilles. Une fois imprimée sur toile, en plus ou moins grande taille, puis montée sur un châssis bois, chacune est alors dotée du « message », écrit, lui, de la main de l’artiste à la peinture, avant qu’il ne signe l’œuvre, et en numérote l’édition au dos. Il en résulte un style, un univers très reconnaissable, résolument contemporain, même si doté d’une part « vintage », mais surtout des œuvres positives, aux couleurs vives, à la fois ludiques mais aussi engagées.

Un dernier point rapproche Leny de Banksy : la rue et.. l’anonymat… Car, toujours dans une volonté de diffuser ses messages, Leny imprime sur papier certaines de ses œuvres pour aller les coller, sans autorisation, de préférence, en « collage sauvage », dans la rue, également à des endroits choisis. Pas étonnant qu’il veuille donc garder une part d’anonymat… Et ne soyez donc pas surpris si vous entendez parler de Leny et de ses œuvres car il se pourraient bien que certains de ses collages sauvages fassent parler d’eux …

 

Et c’est tout cela qui fait de Leny un Artiste : engagé, systémique, au style reconnaissable, appliqué. Personne ne remet en question la dimension artistique de Banksy alors que techniquement ses œuvres ne sont jamais que des « pochoirs » à la bombe. Et les œuvres de Leny sont bien plus complexes qu’elles n’en ont l’air. Elles sont un bel exemple de ce que le Digital Art apporte comme renouvellement et enrichissement du champ des possibles en matière artistique et de la place que ce medium prend progressivement sur le marché et dans les galeries, salons, foires.

 

Pour toutes ces raisons, nous sommes fiers et heureux de vous présenter Leny que nous ne pouvons que vous recommander et que nous devrions passer en catégorie « Certifié Master » très rapidement…

 

Toutes les œuvres de Leny