Retour à la sélection

Patrice PALACIO

Partagez ce profil

Sélection Master

Patrice PALACIO
  • Catégorie : Master
  • Nationalité : Français
  • Résidence : France
  • Medium : Peinture

Découvert chez et grâce à une des clientes d'Art Traffik, coup de foudre.


Artiste Montant, qui "collectionne" les mises en avant de ses oeuvres sur Saatchi Online par leurs conseillers et critiques, expositions à l'international. Il reste encore "accessible" mais pour combien de temps encore ? A moins de vous offrir un de ses dessins ? Quoi qu'il en soit, même si vous passez outre le sens et la lecture des messages dont il imprègne ses oeuvres, vous ne pouvez qu'être sensible à leur esthétique indéniable... 


Patrice Palacio, artiste de 38 ans vivant en France fait partie de ces artistes pour qui créer a un sens et dont chaque oeuvre a un sens. Malgré une diversité riche de son travail, son indentité se crée autour de dénominateurs communs à l'ensemble de ses oeuvres : 
- un choix de n'être quasi exclusivement que dans la palette de couleur du Noir et Blanc pour " ne pas être dans rapport d’imitation à la nature. Quand je veux de la couleur, je l’incorpore telle quelle, directement prise dans la nature… Le choix du noir et blanc, c’est positionner le travail dans le registre de l’image, de l’image mentale, de la photographie, avec un rapport temporel… Avec le noir et blanc, il y a le problème de connotation chronologique… Il y a un rapport différé au réel qui m’a toujours questionné. Comment perçoit-on le réel ? Finalement, on le perçoit toujours avec différé"
- pour ses peintures, ce traité "pixel" autant dans ses portraits que dans ses vues urbaines. Son explication : " La démarche est d'essayer de représenter la complexité par des moyens très simples, élémentaires. Le point, le trait, le plan, sans couleur, juste en nuance de gris.
Le vertige vient aussi bien de la vue, que de la notion de détail et de réalisme devant lequel nous sommes en échec puisque de loin l'image est claire et c'est en se rapprochant qu'elle se dissout dans la touche, l'image redevient peinture. C'est donc un travail de soustraction qui multiplie les paradoxes de point de vue, l'Humain étant également sous-jacent mais non montré"

Art Traffik vous conseille

Voir toutes les oeuvres