Retour à la sélection

RCF1

Partagez ce profil

Sélection Master

RCF1
  • Catégorie : Master
  • Nationalité : Française
  • Résidence : Paris
  • Medium : Peinture

RCF1 commence à s'exprimer à la bombe dans les années 80. Après avoir marqué de tags,
de throw-ups et de graffs les rues, les voies ferrées et les camions de Paris, il développe dans
les années 90 son logotype : le fantôme.
Bien qu'influencé par le graffiti de New York (il interviewe Dondi, Phase II ou Zephyr en 1992)
RCF1 inscrit ses Fantômes avec fermété dans la vague du picto-graffiti européen.
Libres et radicaux, les logotypes se développent à travers le monde dans les années 90 et posent un regard critique sur le graffiti tel qu'il se pratique alors.
Son groupe, P2B, se distingue des autres crews par un avant-gardisme délibéré, chaque
membre ayant une approche singulière de cette pratique (Popay, Honet, Stak, Poch...).

2009 voit le travail de RCF1 exposé à la Fondation Cartier dans le cadre de l’exposition « Né
dans la rue » alors qu'il passe en jugement pour les nombreux wagons peints sur les lignes de
la gare du nord. Cette situation cristallise à elle-seule le grand écart parfois opéré par les street-artistes entre murs des rues et murs des galeries.


En galerie depuis les années 90, RCF1 fait évoluer son style vers plusieurs phases, intégrant sa pratique dans un répertoire plus large, largement marqué, tant par les subcultures anglaises que par l'histoire de l'art. Ceci lui permet de s'exprimer tout aussi librement sur toile que dans la rue, et lui donnera une place de choix parmi les artistes qui ont participé à l'émergence du graffiti et contribué à sa reconnaissance comme art à part entière, auprès des galeries et collectionneurs.


RCF1 figure en 2011 au catalogue des artistes représentant la France à l'étranger auprès
de Jonone, L'Atlas ou Speedy Graphito, et exécute pour l'Alliance Française des fresques au
Brésil, à Tokyo ou encore Buenos Aires...


On le retrouve aujourd'hui entre Paris et Londres, prolongeant toujours sa démarche artistique, entre expérimentation et tradition. La photographie complète enfin son parcours d’artiste visuel, sous le nom de Jean Moderne.


Chez Art Traffik, nous sommes heureux de vous proposer ses oeuvres, de diverses périodes: toiles aux couleurs primaires éclatantes, ou photos peintes et marouflées, mais aussi des oeuvres récentes où le Fantôme est remis à l'honneur.


Art Traffik vous conseille

Voir toutes les oeuvres